Réception: Être et n'être pas de Jean Désy

by - 11 h 56 min 00 s

Être et n'être pas de Jean Désy

Après avoir tant apprécié Le coureur de froid, je ne pouvais pas m'empêcher de m'armer du nouveau livre de Jean Désy: Être et n'être pas (chronique d'une crise nordique). Gracieusement, les éditions XYZ ont eu l'amabilité de me le faire parvenir en service de presse. 

Être et n'être pas n'est pas un roman. Il se présente plutôt comme un journal de bord de Désy lors de ses nombreuses expéditions dans le Nord du Québec en tant que médecin généraliste. Au cours de sa carrière, il aura visité Salluit, Puvirnituq, Kangiqsujuaq, pour ne nommer que ces villages. Amoureux de la toundra, de cette nature nordique si paisible, l'écrivain prend grand plaisir à déambuler dans le froid entre ses quarts de travail. Le Nord est, pour lui, à la source de grandes réflexions philosophiques.

Malheureusement, et l'auteur le constate lui-même, les autochtones présentent un important mal de vivre. Le taux de suicide y est anormalement élevé; la violence abonde et l'alcool détruit. Pourquoi tant de mal être dans un endroit si pur, si paisible? Cette question revient systématiquement. Jean Désy amène une piste de réponse intéressante à ce propos: contrairement à lui qui, à tout moment, est libre de repartir au sud, les Inuits et les Cris sont prisonniers du nord, le seul moyen de transport entre les villages étant l'avion. Au sud, les services sont nombreux (écoles, universités, centres de divertissement, activités culturelles, etc.). Au nord, en plus d'être entourés d'un vide physique causé par l'environnement désertique, les moyens de divertissement sont quasi nuls. 

Désy rend également compte des changements identitaires que vivent actuellement les Inuits. Face à la modernité, leur culture est en quelque sorte menacée. Il renchérit en mentionnant l'importance des jeunes de poursuivre les traditions, de faire vivre les pratiques ancestrales en les adaptant au goût du jour. 

L'auteur reste profondément amoureux du peuple Inuit. Sa carrière en médecine lui aura permis d'établir avec eux un contact exclusif et précieux. 

Un livre qui vous en apprendra beaucoup sur le Nord et sur ses particularités, en plus de vous faire comprendre un peu mieux la réalité autochtone. Une oeuvre à la hauteur du travail irréprochable de Désy.

Être et n'être pas (chronique d'une crise nordique)
Jean Désy
Éditions XYZ (2019)
190 pages

Vous pourriez aussi aimer

1 commentaires