Déception: La délicatesse de David Foenkinos

08:03:00

La délicatesse de David Foenkinos
Après avoir absolument adoré ma lecture de Charlotte écrit par David Foenkinos, j’ai eu envie de lire autre chose de cet écrivain. Le mystère Henri Pick m’intriguait, mais étant donné qu’il n’était pas encore disponible en format poche, je me suis plutôt tournée vers La délicatesse paru en 2009 et adapté au cinéma. Sans attentes, sans avoir lu le quatrième de couverture et n’ayant aucune idée de ce que j’allais y retrouver, j’ai plongé dans ce récit.

Le début est prometteur. Nathalie et François se rencontrent, un beau jour, en plein milieu de la rue. C’est le début d’une vie commune sans embrouille, paisible. Leur amour est constant et vrai, la passion ne les quitte pas. Or, un matin, lors de son jogging quotidien, François meurt frappé par une voiture. Un accident banal, presque irréel. En tant que lecteur, on est déstabilisé, oui, mais on se dit que quelque chose de mieux nous attend. C’est ce que je pensais.

Le temps passe et Nathalie vit toujours dans l’ombre de son mari. Sa vie a pris un tournant inattendu et elle ne semble pas être capable de surmonter cette épreuve. Au travail, son patron lui fait des avances qu’elle ne cesse de refuser. C’est à ce moment que Markus entre en jeu. Markus, c’est un collège de travail suédois qu’elle embrasse pas erreur. À partir de là, ils ne se quittent plus. Leur relation est ambiguë, complexe et secrète. Puis, la fin arrive et Nathalie se réveille.

Que devons-nous comprendre d’une telle finale ? Que la mort de son mari n’a pas eu lieu ? Qu’elle n’a jamais rencontré Markus ? Aucune idée, mais personnellement je n’ai pas trouvé que cela ajoutait quoi que ce soit à l’histoire déjà plutôt banale.

Les romances ce n’est pas mon fort et ce n’est pas ce à quoi je m’attendais en ouvrant un roman de Foenkinos. Charlotte m’avait émue, bouleversée et j’avais trouvé la plume de l’auteur incroyablement belle. Ici, rien de particulier ni dans la forme ni dans le style. Une déception.

La délicatesse
David Foenkinos
Folio (2009)
210 pages 

Vous pourriez aussi aimer

0 commentaires

Les plus consultés

Suivez-nous sur Facebook