Réception: L'insoumise de Gaza, un lourd témoignage

11:16:00

L'insoumise de Gaza d'Asmaa Alghoul


Le conflit israélo-palestinien hante les esprits depuis plusieurs années déjà. Dans cette région du monde, les guerres se multiplient et se complexifient sans cesse.  La communauté internationale a du mal à suivre les causes et les déclencheurs de ces désastreux conflits armés. Mais que ce passe-t-il réellement pour les familles, les enfants et les citoyens ordinaires vivant sur ce territoire contesté ? Comment vivent-ils dans de telles conditions ?

L’insoumise de Gaza, une gracieuseté d’Hachette Canada, a été ma plus récente lecture. Il s’agit d’un témoignage d’Asmaa Alghoul en collaboration avec Sélim Nassib. Asmaa est née dans ce camp de réfugiés à quelques kilomètres de la ville de Gaza. Cette région est réputée pour être le centre du conflit, là où le danger plane en permanence. Entre les bombes et les miliciens armés, elle grandit auprès de sa famille. Ses oncles rejoignent le Hamas et elle commence à les craindre. Son père, lui, est plutôt libéral, et lui laisse donc plus de liberté.

Asmaa a en elle une force immense. En vieillissant, elle s’oppose de plus en plus au régime dans lequel elle est obligée de vivre. Elle est attirée par le journalisme et par le biais de son emploi, commence à contredire les agissements du gouvernement en place. Les critiques pleuvent, les menaces aussi. La sécurité, Asmaa ne sait plus ce que ça signifie depuis longtemps.

Toute sa vie est un combat, un combat pour faire reconnaître le droit des femmes et des hommes. Ses amours sont multiples et souvent contradictoires à ce que préconise son pays natal. Or, cela l’importe peu.

J’ai trouvé cette lecture riche. Riche en émotions, riche en faits historiques et riche dans le message transmis. Je me suis sentie privilégié d’avoir accès à toutes ces confidences d’Asmaa Alghoul. J’avais l’impression de vivre avec elle ces terribles moments.

Il est rare que les témoignages à ce sujet proviennent directement d’une musulmane originaire de Gaza. La région de la Palestine/d’Israël est plus ou moins ouverte aux métiers d’art, à la littérature et à la culture. Il est donc difficile d’accéder à ce genre de contenu cru et franche.

Asmaa Alghoul ne se censure pas. Elle nous offre la criante vérité et c’est ce qui fait que son message est si fort.

Pour un brin d’émotions fortes et de culture générale, L’insoumise de Gaza, un roman à découvrir. 

☆☆☆
L'insoumise de Gaza
Asmaa Alghoul & Sélim Nassib
Calmann-Lévy (2016)
236 pages

Vous pourriez aussi aimer

2 commentaires

  1. Tu en parles très bien, ça me donne super envie de le lire :)

    RépondreEffacer
  2. Wow ! Belle critique! Malheureusment, je n'apprécie pas particulièrement les romans de ce genre. Peut-être un jour!

    RépondreEffacer

Les plus consultés

Suivez-nous sur Facebook