Volutes féminines

10:37:00

Volutes féminines de Mickael Gil

D’abord et avant tout, j’aimerais remercier de tout mon cœur Mickaël Gil, l’auteur du recueil de nouvelles que je vous présente aujourd’hui, pour l’envoi de son livre en version imprimée. Il fut un énorme plaisir pour moi de te lire !

Volutes féminines, c’est cinquante histoires différentes qui mélangent la féminité et la cigarette. Par l’entremise de courts textes (en général d’une à deux pages), Gil nous démontre que chaque fumeuse possède sa propre histoire, sa propre façon de voir le monde. Les femmes présentées sont différentes et les sujets très variés : des prostituées, une infirmière, des écolières, etc. On y retrouve vraiment de tout et pourtant, l’ensemble du recueil se tient.

Une des nouvelles qui m’a beaucoup touchée est Rendez-vous sur le trottoir. On y présente une prostituée fumant sur le trottoir. Or, ses pratiques sont comparées à sa cigarette : éphémère, le résultat d’une impulsion. La prostituée est reléguée, par son métier, à être un objet, tout comme sa pauvre cigarette.  La Raison et la Pulsion m’a également charmée. Ici, Gil fait de la Raison et de la Pulsion des personnages de sa nouvelle. Ce qui m’a marqué dans ce cas-ci, c’est la qualité de l’écriture et la maîtrise de l’angle utilisé. Soit dit en passant, j’ai été agréablement surprise par l’incroyable qualité des textes. Certains pourraient croire que les auteurs auto-publiés écrivent mal or, ici l’écriture est impeccable, je dirais même d’un excellent niveau. J’ai lu des best-sellers beaucoup moins littéraires… Bref, L’ironie de la situation m’a aussi parlé. Cette fois-ci, c’est parce que « l’infirmière fumeuse » est, selon moi, l’un des paradoxes les plus incompréhensibles. En effet, je ne comprendrai jamais pourquoi fumer lorsque l’on vit pour guérir.

Le livre était agrémenté de photos et d’une préface. J’ai tendance à sauter les avant-propos, souvent par manque de temps, pourtant ici j’y ai découvert des informations très intéressantes sur le contexte d’écriture. Pour une des premières fois, j’ai jugé la préface « essentielle » à la lecture. On y décrit la psychologie derrière cet écrit, ce que j’ai très fortement su apprécier.

Seul point plus ou moins négatif : la longueur de certaines nouvelles. Il m’arrivait de m’attacher à tel ou tel personnage et de m’en voir séparer une page plus loin.


Pour conclure, je remercie une fois de plus Mickaël Gil pour sa gentillesse et sa vivacité d’esprit. Sachez que lorsque je critique un livre que l’on m’offre, je le fais dans toute la sincérité du monde. 

Volutes féminines (Tome 1)
Mickael Gil
2016
168 pages 

Vous pourriez aussi aimer

2 commentaires

  1. Un profond et sincère remerciement à toi d'avoir pris le temps et la peine de me lire. Ta chronique me touche énormément et elle m'encourage à poursuivre ce projet avec rigueur et détermination. Je prend en compte ta remarque quant à la longueur des textes, c'est un point qui revient souvent et que je vais tenter de corriger dans le tome 2. D'ailleurs, si tu es tentée par la bêta lecture de ce second tome, n'hésite pas à me contacter, tu as mes coordonnées ;) Encore merci et au plaisir d'échanger à nouveau avec toi.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour votre commentaire! Je suis vivement intéressée par le Tome 2!

      Effacer

Les plus consultés

Suivez-nous sur Facebook