Au coeur du Japon: Zakuro

17:14:00

Zakuro d'Aki Shimazaki

Récemment, j’ai eu un élan de curiosité envers les peuples asiatiques. En effet, après avoir découvert la série historique et dramatique Marco Polo, je me suis mise à m'intéresser à la culture de ces pays de l’Extrême-Orient. C’est dans l’optique de découvrir leur mode de vie (très différent du nôtre) que j'ai voulu me procurer un roman traitant du sujet. 

Je me suis arrêtée sur le livre Zakuro d'Aki Shimazaki. D’origine japonaise, cette auteure vit à Montréal depuis 1991. Dans son ouvrage, Shimazaki nous raconte l’histoire d’un homme, Bânzo Toda, porté disparu en Sibérie depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. Ce brave ouvrier a laissé derrière lui deux fils, deux filles, une femme et des petits enfants. L’aîné de la famille, Tsuyoshi, prendra donc sa place, se chargeant de l’éducation et du bon vivre de ses frères et sœurs. De nombreuses années s’écoulent sans aucune nouvelle de Bânzo-san, comme le surnommaient ses proches. Tous le croient mort, sauf sa femme. Malgré sa démence de plus en plus prenante, elle est convaincue qu’il vit et qu’il reviendra un jour la chercher.

Un beau jour, Tsuyoshi reçut d’un de ses amis une information qui changera le cours de sa vie : son père a été vu dans un restaurant de Los Angeles. Son père qui était considéré mort, son père qui les avait abandonnés. Confus, Tsuyoshi cherche à comprendre la raison de son absence. Où était-il ? Pourquoi n’est-il pas revenu sachant que des enfants et une femme dévouée l’attendaient ?

Zakuro, c'est un mélange parfait d’honneur, d’amour, de patience et d’histoire. On nous projette dans le temps et dans des événements bien réels. La guerre détruit, la guerre tue et malheureusement, la guerre sépare. L’auteur nous transporte dans la culture japonaise. On y décrit de façon magnifique des arbres et des plantes, dont le Zakuro (grenadier). Tout autour des personnages a une signification particulière, il suffit de porter attention aux détails, de bien analyser chaque mot. Rien n’est laissé au hasard, toutes les lignes de ce roman apportaient quelque chose au récit.

Même si ce roman est actuel, la culture du pays natal de l’auteur est présente et bien exposée au lecteur. J’ai trouvé l’idée d’ajouter un glossaire des mots japonais utilisés à la fin du roman merveilleuse. Ce livre m’a permis d’apprendre tout un éventail de choses : l’histoire de la Seconde guerre mondiale du côté asiatique (car elle est bien moins connue que celle de l'Europe), l’après-guerre et ses problèmes, l’apprentissage de mots nouveaux et plus encore. Je me suis ouverte à une culture qui m’était alors presque inconnue, je me suis ouverte à une autre façon de vivre et par les yeux de quelqu’un d’autre, j’ai pu vivre des moments d’une autre époque.


À la fois doux et puissant, Zakuro d’Aki Shimazaki fait réagir et bouleverse. Une lecture que je vous suggère et qui ne vous laissera pas indifférent.

☆☆☆☆
Zakuro (Au cœur du Yamato)
Aki Shimazaki
Leméac Éditeurs (2008)
140 pages

Vous pourriez aussi aimer

0 commentaires

Les plus consultés

Suivez-nous sur Facebook